Le Canotier – Le chapeau de paille ovale

Le canotier tel que nous le connaissons, provient en fait de l’arawak canaoa signifiant canot; et de l’espagnol canoa signifiant petit bateau. Ce couvre chef, est un chapeau de paille de forme ovale à fond et bords plat, qui a tout d’abord été porté par les hommes puis par les femmes, et a été mis à la mode par les fervents du canotage, d’où son nom à la fin du XIXe siècle.

De 1860 jusque dans les années 1930, ce couvre-chef a été le chapeau masculin par excellence. Durant cette période, il a été un des symboles de l’insouciance, de la joie de vivre, comme nous le montre notamment Renoir avec son célèbre tableau intitulé Le déjeuner des canotiers. 

Pierre-Auguste_Renoir_-_Luncheon_of_the_Boating_Party_-_Google_Art_Project (Copier)

A Paris, les premiers canots à voile font leur apparition au début du XIXe siècle, et la police en autorise la circulation sous certaines conditions bien entendu. Le canot devient alors un divertissement, ramer est devenu un plaisir tout comme s’encanailler dans les différentes guinguettes et autres lieux de plaisance de cette époque. A cette époque, les canotiers parisiens ne veulent pas rester en « bourgeois » pour conduire leur bateau, et c’est donc pour cela qu’ils adoptent alors un costume qui s’inspire de celui des matelots, et de leur chapeau réglementaire de l’époque.

Son succès a aussi été démocratisé par l’intermédiaire de Maurice Chevalier (1888-1972) un des artistes les plus populaires du Music Hall français dans les années folles, ainsi qu’un acteur reconnu dans les années 30 à Hollywood. Comme on peut le voir sur cette photographie, la façon de le porter était codifiée, la mode voulait à l’époque qu’on le porte penché sur l’avant, et incliné avec « désinvolture » sur l’oreille.

Annex - Chevalier, Maurice_NRFPT_01 (Copier)

C’est dans les dernières années du XIXe siècle que ce chapeau fut adopté par les femmes, lorsqu’elles entreprirent de faire du sport, et notamment le cyclisme, et leurs permettaient d’affirmer leur statut social. Là aussi le canotier eu une égérie, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de Gabrielle Chanel (1883-1971) autrement appelée : Coco Chanel; elle porta ce chapeau en réaction aux couvre-chefs très garnis des femmes de l’époque.
C’est à ce moment que la forme du canotier, qui était jusqu’à présent invariable, connu quelques modifications dans ses dimensions selon les tendances de la mode: plus ou moins étroit, plus ou moins haut.

coco-chanel (Copier)

Le canotier est aujourd’hui porté en de nombreuses circonstances, comme notamment les animations ou concerts de jazz, les fêtes champêtre, les rencontres de collectionneurs de voitures anciennes, et bien évidemment dans les films retraçant cette période comme dans Gatsby le magnifique …

Gatsby-et-sa-voiture (Copier)

Vous avez aimé cet article ?
  1. Qui a introduit le canotier à New York à la fin du XIX e ? Un espagnol de Huesca (Aragon) un certain Ramón Casbas Capistrós ? Son frère introduisit les viennoiseries à Madrid. Merci pour toute information relative à ce sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *