Béret ou casquette plate ? Les explications

Dans cet article, nous allons vous expliquez et approfondir les différences entre le béret et la casquette plate. 

Depuis le retour de la mode vintage et rétro, deux couvre-chefs sont de nouveau dans les starting blocks. Il s’agit, en effet, du béret et de la casquette plate. Ces deux derniers inspirent les hommes qui sont à la recherche d’un look très traditionnel avec des accessoires classiques et les femmes, qui elles, sont séduites par des matières nobles.

 

La principale différence que vous pourrez remarquer entre un béret et une casquette plate réside dans la forme. En effet, la casquette plate ou béret-casquette dispose de l’élément qui fait toute la différence : une visière. La visière peut être seulement cousue à la partie haute de la casquette par un petit point ou alors entièrement au reste de la casquette. Ensuite, vous trouverez aussi que la casquette plate est constituée de plusieurs pans de tissus cousus entre eux. En effet, la casquette plate est composé de pans horizontaux assez long et ainsi donne à la casquette une forme plongeante vers l’avant.

Quant à lui, le béret ne dispose pas de visière. Souvent composé de laine feutrée d’une seule pièce, le béret peut avoir différentes formes, trois exactement, cela dépend de la largeur des bords. Vous trouverez des bérets avec des bords courts, celui qui se porte bien enfoncé sur la tête, mais aussi avec des bords moyens pour le porter légèrement incliné et enfin, le béret avec des grands bords qui lui fait référence aux chasseurs alpins.

 

Pour le grand bonheur des amateurs de style traditionnel, la casquette plate est remise au goût du jour. Tout commence, au 14ème siècle, lorsque la casquette plate fait son arrivée en Angleterre et en Italie. Au Royaume Uni, la casquette plate est un couvre-chef commun, que ce soit pour les ouvriers et les paysans pour qui elle était faite en laine, pour qu’ils puissent se protéger, mais aussi pour les bourgeois, qui eux portaient des casquettes plates en coton, lors de leurs week-end à la campagne.
Mais c’est lorsque les anglais et les irlandais décident de traverser l’Atlantique pour immigrés aux Etats Unis, c’est pour cela que l’on dit que la casquette plate apporte une touche « So British » à la tenue.
C’est seulement quelques années plus tard, que les américains adoptent la casquette plate, en effet, ce sont les écoliers qui la porte, elle fait partie intégrante de l’uniforme à cette époque.

A l’heure actuelle, tous les amateurs de mode et plus particulièrement ceux qui sont à la recherche d’un look vintage très britannique se mettent à porter des casquettes plates. Ce type de casquette est plus souvent porté pour donner une touche rétro à une tenue classique. Beaucoup de femmes se mettent aussi à porter des casquette plates, elles souhaitent soit se donner un style totalement androgyne dont les codes sont piqués dans le placard des hommes ou soit à d’autres accessoires très féminins.

Ensuite, le béret plus communément appelé béret basque. Ce dernier est depuis toujours porté par les bergers au Pays Basque qui souhaitent se protéger du soleil ou de la pluie lorsqu’ils partent en montagne. Le béret doit être fabriqué en laine vierge qui est ensuite feutré, ce qui lui garantit chaleur et imperméabilité. C’est au 20 ème siècle que la mode s’empare du béret, en effet beaucoup de femmes souhaitent affirmer leur look androgyne rebelle en portant un béret. Et c’est peu de temps après que le béret devient l’un des symboles de la France, et cela partout dans le monde. A l’heure actuelle, en plus d’être un accessoire de mode, le béret est beaucoup porté par les soldats de toutes les armées du monde.

Le béret, est aujourd’hui, porté dans le monde entier, et son origine y est pour beaucoup. En effet, la France est réputée pour être le pays ambassadeur de la mode, et donc le béret est l’accessoire indispensable, pour celles et ceux qui souhaitent adopter les codes de la mode à la française.

Voilà, maintenant vous saurez faire la différence entre un béret et une casquette plate, tout se joue dans la forme du couvre-chef. 

Venez découvrir sur notre shop, notre sélection de béret homme, femme, et de casquettes plates. 

Le chapeau du début du 20ème siècle

Le chapeau du début du XXème siècle 

Depuis le début de la civilisation, des couvre-chefs ont été portés. D’abord comme casque pour se protéger, puis comme parure ou comme symbole d’élégance. Dans tous les cas, on se rend compte que le l’histoire a fait évoluer ces coiffes et qu’aujourd’hui, on retrouve encore des modèles inspirés de bien des décennies en arrière.

Nous avons donc décidé de vous présenter les chapeaux du début du XXème siècle.

1900-1913 : des coiffes pleines de vitalité 

Pour chaque activité, il y avait bien sûr un couvre-chef adapté. Par exemple, lorsque les femmes pratiquaient l’équitation, elle portait un chapeau dit « amazone ».

La forme était similaire au chapeau ci-dessus. Mais on retrouvait souvent un long voile sur le derrière du chapeau. Le but étant de féminiser ce dernier et d’apporter une touche d’élégance.

Toujours pour les femmes, et cette fois-ci, les plus élégantes et de la « haute société », la capote était un chapeau très à la mode. C’était d’ailleurs le plus courant jusque dans les années 1910. Ce chapeau dit « fermé » était composé d’une calotte emboîtante et d’un bord similaire à une visière qui entourait les joues des dames. Il a connu beaucoup d’évolutions, notamment dans sa décoration. En effet, les premiers modèles étaient très simples. Ils ont progressivement été garnis de plumes, de fleurs, de rubans, jusqu’à avoir un renard entier.

 

Tandis que les hommes, en fonction de leur rang et de leur métier, portaient soit des chapeaux hauts de forme soit des casquettes. On retrouve encore des chapeaux hauts de forme mais uniquement pour des occasions particulières de type mariage ou cérémonie… Contrairement à la casquette qui est devenue une mode au fil des années. Vous pourrez retrouver différentes formes de casquettes, plates ou plus incurvées en cliquant ici, et des modèles de hauts de forme en cliquant là.

 

 

1914-1918 : Des chapeaux simples pour aller travailler

Lors de la Première Guerre Mondiale, les femmes portaient des chapeaux plus simples. En vue de l’actualité des formes plus modestes voient le jour. Les chapeaux deviennent épurés. Les capelines sont souvent portées.

 

Tout comme pour les femmes, les chapeaux des hommes deviennent moins proéminents, et le chapeau melon devient plus courant que le chapeau haut de forme. Les couleurs sombres sont les plus appréciés, surtout le gris et le noir.

 

1918 – 1930 : Une nouvelle ère commence

A la fin de la guerre et par la suite, on retrouvera chez les femmes de plus en plus de chapeaux courts et légers. On explique cet engouement par la praticité du chapeau. En effet, il s’adapte parfaitement à des cheveux courts et aux activités que les femmes n’étaient pas amenées à faire auparavant. Les chapeaux longs étaient devenus une entrave à leur liberté de mouvement. Les bérets deviennent alors de plus en plus en vogue. Et jusque dans les années 1930-31, on retrouvera toujours des chapeaux sous forme de cloche, c’est-à-dire un couvre-chef qui découvre le front et qui couvre la nuque. Des modèles d’abord très sobres sont parus, puis des formes et des coloris de plus en plus originaux ont été portés.

En été, lors de promenade ou au bord de la plage, il été très apprécié pour les hommes de se couvrir d’un canotier. Ce chapeau de paille, proche du panama, au bord plat était en effet un symbole d’élégance et de distinction. La bordure de tissu était souvent noire, bleue marine ou rouge.

 

 

D’une manière générale, il faut savoir que durant toutes ces années, le chapeau était plus qu’un accessoire. C’était un élément indispensable sur une tenue pour paraître élégant et distingué. Que ce soit au quotidien, en ville, à l’hippodrome ou pour des occasions plus spécifiques comme les mariages, les cérémonies, les enterrements ou une période de deuil, on portait un chapeau. Il faisait partie de l’habillement quotidien des Français.

Aujourd’hui bien qu’on porte moins souvent des chapeaux, on peut tout de même constater que ça reste une marque de raffinement et que le couvre-chef embellit une tenue.

Qu’est ce que le headwear peut faire pour vous ?

Vous pensez, comme beaucoup de personnes, que de porter un headwear ne vous va pas forcément ? Ou alors, vous n’osez pas en porter par peur d’être trop remarqué ?
Et bien vous avez tord, peu importe le couvre-chef que vous oserez porter, une casquette, un bonnet, un chapeau de paille ou un chapeau en feutre, il ajoutera toujours un quelque chose à votre tenue.

 

D’abord, le headwear a été crée pour une chose et c’est pour cela qu’on le porte : protéger notre tête. Peu importe la saison, qu’il neige, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, vous pouvez être sûr que le couvre-chef que vous porterez, il vous protégera en toutes circonstances. Il gardera votre tête au chaud en hiver et vous évitera d’attraper un coup de soleil en été. 

 

Clic par hasard : Photo

 

Ensuite, un headwear, quel qu’il soit, vous permet d’accessoirisez votre tenue. Par exemple, si vous choisissez de porter une tenue sombre, vous pourrez opter pour un couvre-chef coloré, qui redonnera du peps à votre tenue. Et inversement, si la tenue que vous portez est trop clair, pour cassez le look sophistiqué, optez plutôt pour un headwear foncé. C’est la touche qui vous permettra de finaliser votre tenue et ainsi, qui fera toute la différence.

De plus, rares sont les personnes qui osent porter un chapeau ou bien une casquette, et c’est ce qui les rend uniques. Du coup, si vous en porter un, vous vous sentirez unique et donc vous montrerez votre appartenance à un groupe. Par exemple, si vous décidez de porter une casquette five panels, les personnes que vous croiserez pourront penser que vous êtes un hipster (à l’origine cette casquette était faite pour eux).

 

Look Dark Detail Casquette

 

Enfin, le headwear est un indispensable lorsque vous rencontrez des problèmes capillaires. En effet, si un matin vous êtes en retard et que vous n’avez pas eu le temps de vous coiffer, ne vous en faites pas, partez tranquille avec un bonnet ou un chapeau. Ils cacheront tous vos défauts. Et puis à quoi bon passer deux heures à se coiffer alors qu’on peut directement se cacher avec un headwear.

 

 

 

Peu importe le headwear que vous choisirez, dans le style, la forme ou la couleur que vous désirez, nous vous garantissons qu’il vous apportera beaucoup plus que vous ne pensiez et que vous ne pourrez plus vous en passer. 

Peut-on porter un chapeau en feutre l’été ?

Comme beaucoup de personnes, vous pensez que le chapeau en feutre n’est fait que pour l’hiver ? Vous en avez assez de voir tout le monde avec un chapeau de paille ?
Et bien voilà la solution : le chapeau en feutre. Et oui ! Le chapeau feutre ne se porte pas qu’en hiver, au contraire, il se porte aussi en été. (La Chapellerie Traclet vous propose un large choix de chapeaux feutre, cliquez ici pour les découvrir).

L'association parfaite Ce qu'on lui pique : tout. De la veste jaune moutarde (l'une des couleurs de l'hiver) à la marinière, en passant par le chapeau en feutre, on est complètement fan de ce look.:

 

Pour votre culture, le feutre une matière issue d’un amalgame de fibres non tissées. Et comme vous le savez (ou pas), le feutre est l’un des matériaux les plus anciens utilisés dans la chapellerie. Peu importe le style que vous avez ou que vous recherchez, il existe une multitude de formes pour les chapeaux en feutre.

Fini les chapeaux en paille qui sont de couleurs pâles, osez porter un chapeau en feutre sur la plage, vous vous sentirez comme une star américaine lors d’un festival. Vous remarquerez que le chapeau en paille est un chapeau impersonnelle, tout le monde en porte, que ce soit en capeline, en casquette ou alors un chapeau de cow boy, sous toutes ces formes vous trouverez forcément quelqu’un, en été, avec un couvre chef en paille. Obligé !

 

Le seul avantage du chapeau en paille est qu’il est léger, fin et transportable facilement. Mais le chapeau feutre est la nouvelle tendance de l’été. Ainsi, le chapeau en feutre vous accompagnera n’importe où vous irez. De plus, le chapeau en paille est un chapeau fin et aéré ce qui ne lui permet pas de filtrer les rayons du soleil. C’est un comble lorsque l’on souhaite porter un chapeau en été.
En effet, le chapeau en feutre, lui, vous permettra de nuancer les styles de façon très subtile tout en protégeant du soleil, grâce à sa matière épaisse, il ne laisse rien passer. Vous pourrez porter un chapeau en feutre, à la plage, en ville et même en soirée. Le chapeau feutre ajoutera une touche de classe à des tenues simples. 

En plus de cela, vous pourrez jouer sur les couleurs et sur les styles en portant un chapeau en feutre. Vous trouverez une multitude de chapeaux feutre de couleurs. C’est fini l’époque où il faut porter des tons clairs en été pour repousser le soleil. Les couleurs foncées sont aussi agréables à porter même en été, seulement nous ne vous encourageons pas à porter un chapeau en feutre avec des grosses températures qui avoisinent les 40° degrés.

 

La chapeau en feutre vous protège vous et vos cheveux des rayons agressifs du soleil. 

 

Comme une certaine créatrice de mode disait : « La mode se démode, le style jamais ».

 

 

Les 10 commandements du cap addict

Avant de commencer, nous tenons à vous précisez que « cap addict » signifie qu’une personne est accro aux casquettes.
Un cap addict ne sortira jamais, ou presque, sans casquettes, c’est en quelque sorte son porte bonheur. En plus de cela, il collectionne les casquettes comme un philatéliste qui collectionne les timbres.

Nous allons voir, maintenant, les 10 commandements d’un cap addict. 

MAISON KITSUNÉ - COLLECTION FW12:

 

 

#1 : D’abord, vous verrez que le cap addict dispose d’un placard entier consacré à ses casquettes. En plus de cela, le cap addict dédie à chaque forme de casquettes un rayon spécial. Toutes les snapback ensemble, toutes les five panels ensemble…
Chaque casquette a sa place !

 

A custom-made cap wall from New Era fan John B.:

 

#2 : Le cap addict a une grande collection de casquettes, ce qui lui permet de ne jamais porter la même. Vous ne verrez jamais un cap addict avec la même casquette deux jours de suite. Impensable !

#3 : Toujours à la pointe de la mode, le cap addict ne porte pas forcément des casquettes de marques connues. Bien au contraire, il souhaite toujours avoir une longueur d’avance, et donc porter des marques indépendantes qu’il veut « démocratiser ».

#4 : Toutes ces casquettes, peu importe depuis quand il les a, sont d’apparence neuve. Le cap addict est un peu un maniaque de la casquette, du coup il en prend soin. Il nettoie constamment ces casquettes à grands coups de brosses en poils de sanglier et avec des passages au lave vaisselle (et oui, le lave vaisselle agresse moins que le lave linge).

 

Look Dark Rire

 

 

#5 : Peu importe la marque, le cap addict connait toute son histoire. En plus de cela, il peut épiloguer sur telle ou telle marque pendant des heures, et nous croyons en lui comme dans un livre ouvert. Plus informé que Wikipédia, le cap addict en connait plus que n’importe qui sur les marques de casquettes.

 

#6 : Le cap addict ne lit que des livres ou encyclopédies sur les casquettes. En plus, il espère secrètement qu’on lui demande quel est ce livre.

 

 

 

#7 : Vous ne verrez jamais un cap addict jeter une casquette. Sacrilèges ! Le cap addict garde toutes les casquettes qu’il a eu la chance de porter et espère pouvoir les montrer à tout le monde.

 

#8 : Vous remarquerez qu’au fond de son placard à casquettes, le cap addict a forcément une casquette personnalisée. Avec un logo qui lui tient à cœur ou bien avec ses initiales.

Messieurs: comment s’habiller pour une première date:

 

 

#9 : Chaque casquette que vous verrez porter par un cap addict est un achat réfléchi. En effet, avant d’acheter une casquette, le cap addict fait un inventaire des casquettes qu’il a déjà et après il inspecte soigneusement les vêtements qu’il a pour savoir avec quoi associer son prochain achat.

 

#10 : La casquette est l’accessoire indispensable d’un cap addict. Inutile de vous dire que le cap addict associe ses casquettes en fonction des tenues qu’il porte. Chaque tenue est associée à sa casquette.

 

 

Le cap addict a une collection importante de casquettes, de tous les styles, de toutes les couleurs et de toutes les formes.
Le cap addict ne se lassera jamais de ces casquettes, bien au contraire. 

P.S. : Si vous rassemblez ces 10 commandements, alors vous aussi vous êtes un cap addict.

Bienvenue dans la bande ! 

Les chapeaux tendances pour femme

LES CHAPEAUX TENDANCES POUR FEMME

Avec le retour du soleil et de la chaleur, les hat addicts vous être comblez ! Pour cette nouvelle saison printemps/été 2017 les marques nous ont concocté de belles surprises ! Nous avons donc pris soin de vous sélectionner les plus beaux chapeaux du moment, pour que vous puissiez toujours rester au top de la tendance !

 

La capeline pour que vous restiez toujours sophistiquée

Vous souhaitez toujours vous montrer sous votre meilleur jour ? Vous souhaitez un chapeau simple qui vous évitera de vous coiffer après des heures passées à la plage ou à la piscine ? La capeline est faite pour vous ! Portée par la haute société des années 20, elle fait aujourd’hui son grand retour ! Ce couvre-chef est un accessoire qui a gardé une connotation très distinguée et qui réussi pourtant à apporter un vent de fraîcheur à la mode ! C’est sûr on en retrouvera partout sur la plage cette été !

Bien qu’on les adore aussi, les journées de grosse chaleur abstenez vous de porter des capelines en feutre. Il est préférable de choisir une capeline en paille lorsque le soleil est à son zénith.

 

Le panama une pièce indispensable 

Avoir un chapeau en panama, c’est plus que suivre une tendance, c’est s’assurer d’être à la mode tout l’été. Cet indispensable vous assure de toujours garder une touche d’élégance quel que soit votre style. En effet, il peut aussi bien être porter avec une tenue chic-décontractée qu’une robe volante plus bohème. Grâce à la fibre végétale ou la paille dans laquelle il a été confectionné, il se mariera parfaitement avec des pièces unies tout comme des pièces plus originales (avec des motifs par exemple). Sa légèreté vous permettra de conserver votre coiffure tout en vous protégeant du soleil.

Le chapeau panama est un hit de la saison à mettre sur toutes les têtes ! 

 

Le détail qui change tout ! 

Une des grandes tendances cette année est de porter un chapeau simple mais doté d’un petit accessoire qui donnera un vrai style à votre tenue. Il existe par exemple des chapeaux entourés d’un bandeau de tissu ou d’une petite plume qui apporteront une touche de fraîcheur estivale à votre tenue ! La journée osez porter des couleurs claires et flashies et lors de vos soirées n’hésitez pas à arborer des couleurs plus sombres et plus profondes

On retrouve souvent ces accessoires sur les chapeaux de forme fedora, ou sur les chapeaux en paille, qui s’accordent très bien avec un tissu. Cela cristallise en effet l’aspect bucolique et charmant du chapeau. 

 

Si vous désirez découvrir encore plus de chapeaux tendances, rendez-vous sur notre site. La Chapellerie TRACLET vous propose le plus grand choix de chapeaux en France.

Casquettes : les matières ont le beau rôle !

Casquettes : les matières ont le beau rôle

Petit point technique et historique : le mot casquette est un dérivé du mot « casque ». Comme vous le savez, c’est un couvre-chef composé d’une calotte et d’une visière plate ou incurvée. Sa première apparition se fait en Europe dans les classes populaires au début du XIXème siècle. Par la suite, son utilisation fut de plus en plus massive, on la retrouve sur des uniformes militaires ou encore sportifs. C’est d’ailleurs les sportifs américains qui vont démocratiser les casquettes. Elle deviendra dans les années 80, un symbole emblématique de la jeunesse. Mais attention, chaque casquette sera associée à une catégorie ou un style, qu’il soit sportif, skater, bourgeois…

Alors comment un simple couvre chef a pu être aussi porté tout en différenciant autant les styles ? Comment pouvait-elle aussi être aussi rependue tout en représentant des allures aussi différentes ?  

Et bien, c’est grâce aux différentes matières qui la composent. Chaque matière donnait une identité bien définie. Heureusement, depuis les styles se sont mélangés et entrecroisés. Aujourd’hui, une casquette ne définit pas une identité, mais plutôt un « mood », une envie que l’on a. 

 

Le cuir pour le côté vintage 

Après quelques années d’absence, les casquettes en cuir redeviennent à la mode et même plus ! Elles deviennent un classique du style rétro et vintage. A la fois décontracte et sérieuse, il est très chic de la porter à la mi-saison. Si vous souhaitez aller plus loin dans le style rétro, choisissez une casquette dont le cuir est faussement vieilli.

 

La casquette en tissu : une pièce devenue universelle

Qu’on soit un hipster à la recherche d’originalité, un sportif ou juste un amateur de casquette, on ne peut pas se passer d’une casquette en tissu.  Elle est cool, elle permet de finir une tenue avec brillo et simplicité… Pourquoi s’en passer ?
De plus, aujourd’hui une multitude de formes et de couleurs sont proposées, pour que chacun puisse vraiment affirmer son style tout en adoptant la cool attitude de la casquette en tissu.

 

Les casquettes bi-matières 

Récemment, une tendance est arrivée sur le marché et elle est très prometteuse ! Elle nous propose un renouvellement dans les casquettes. Sans en faire trop, mais tout en apportant une touche d’originalité, les casquettes bi-matières deviennent au goût du jour ! Pour rester élégant, c’est la matière des deux plus grandes parties de la casquette qui diffère. On retrouve en effet, des mélanges très subtils avec des calottes en tissu et des visières en velours ou en liège. Pour accentuer l’effet, les deux matières sont souvent de couleurs différentes, bien que restant dans une tonalité similaire.

Elle était loin l’époque où la casquette n’était pas un gage de style… Qu’importe votre choix vous serez toujours sur de faire le bon avec notre sélection de casquettes. De la forme baseball à la strapback en passant par la 6 panel, faites vous plaisir !

Les chapeaux mythiques au Cinéma

Qu’est-ce qui fait un bon héros? 

 

 Un personnage de cinéma, c’est l’invention d’un scénariste, d’une idée sortie de son imaginaire ou la représentation d’un personnage réel. Ça peut être une personne lambda, ou quelqu’un d’un peu plus stylé, on peut se reconnaître en lui ou pas, qu’importe. Parmi les personnages de film, on retrouve souvent les mêmes : le(a) bon(nne) copain(ine), l’amoureus(e), et le(a) méchant(e). Mais surtout, on retrouve le(a) héros(ine) !

C’est lui qui donne les répliques les plus importantes, c’est lui qui donne le ton au film. Il sauve la planète ou il nous fait rire, il arrive à lutter contre la banalité et l’ennui, il y a quelque chose de fort chez lui, c’est pour ça qu’on l’envie. C’est souvent son jeu d’acteur et la manière dont il résout ses problèmes qui nous font l’admirer… Mais c’est aussi grâce à son style.

Son style, c’est bien sur la manière dont il parle et la façon dont il s’habille. Sans leurs tenues qui leur donnent du caractère, les héros seraient beaucoup moins percutants.

Et qu’est-ce qui rend percutante une tenue ? Qu’est-ce qui la finalise ? Mais surtout qu’est-ce qui va nous permettre de mémoriser l’image du personnage…  C’est son chapeau !

Nous vous avons donc sélectionné pour vous, un ensemble de chapeaux parmi les plus mythiques de l’histoire du cinéma.

Continuer la lecture

Le headwear dans le hip hop

Chapeaux en tout genre, les casquettes, les bobs, et même des bandanas sont inscrits depuis la nuit des temps dans la culture hip hop.

Petit point culture : C’est à la fin des années 70 que le hip hop naît grâce à la communauté afro-américaine qui vit dans le sud de New York, le quartier du Bronx.

Tout commence dès lors où des groupes de musique décident de porter des couvre-chefs pour affirmer leurs styles. Au début des années 80, vous verrez toujours les groupes de hip hop, comme les Run DMC, porter des bobs ou alors des chapeaux Fedora. Ainsi, lorsque vous regarderez des clips des années 80-90, pensez bien a analyser le headwear que les chanteurs portaient, le plus souvent ce sont des bobs de la marque au kangourou : Kangol. Souvent assimilée à la haute société, la marque Kangol s’est démocratisée grâce à des rappeurs tels que SchoolBoy Q qui porte des bobs depuis toujours et qui a su imposer son style à travers son headwear.

Résultat de recherche d'images pour "schoolboy q"

RUN DMC FASHION Um dos grupos de hip-hop mais famosos que marcaram pela música e pelos seus fatos de treinos , bem como a moda das adidas superstars:

 

Ensuite, c’est le bandana qui fait son arrivée dans la culture hip hop. Et bien évidemment, on ne parlera pas bandana sans vous parler du plus grand rappeur américain de tout les temps. Connu de tous, nous parlons bien sûr du grand rappeur Tupac. Et même longtemps après sa mort, beaucoup de personne reconnaissent encore la star grâce à son bandana rouge noué à l’avant du crâne.

Résultat de recherche d'images pour "tupac bandana"

 

De plus, dans la banlieue new-yorkaise beaucoup de rappeurs portent des casquettes sous lesquelles sont cachés des sortes de filets avec une calotte descendant sur la nuque. Dans le jargon, nous appelons cela, des Do-Rags. Ces tissus disposés sous la casquette sont un rappel aux femmes qui, durant l’esclavages, portaient le même genre de tissu afin d’absorber la transpiration.

 

L’un des couvre-chefs les plus portés dans le monde du hip hop est sans aucun doute, la casquette snapback. Ces casquettes à la fermeture ajustable et à la visière plate sont des incontournables dans ce monde-là. De plus, beaucoup de rappeurs ont choisi de porter leurs casquettes sur le côté ou bien carrément à l’envers. Cette manière de porter la casquette est en référence à Will Smith dans la série des années 90 : le Prince de Bel Air, qui a su démocratiser cette façon de porter la casquette snapback. Ainsi la marque New Era décide de collaborer avec plusieurs rappeurs en choisissant de leur confectionner des casquettes snapback serties de diamants. De plus, pour passer inaperçu (ou pas), les rappeurs commencent à porter des casquettes snapback XXL qui cachent leurs yeux et leurs oreilles, pour se donner un look mystérieux.

 

Résultat de recherche d'images pour "béyoncé casquette"

 

C’est peu de temps après, dans un monde où l’argent est de mise que les rappeurs décident d’avoir des look moins « gangster » et donc d’être plus chic et sophistiqué. Comme le rappeur Puff Daddy, qui est devenu son propre producteur. Ils souhaitent tous avoir une image soignée et classe, pour cela il choisissent de porter des chapeaux en rapport avec leurs nouveaux styles comme des Fedora.

Le headwear dans le monde du hip hop n’appartient pas qu’aux hommes, au contraire. En effet, beaucoup de femmes portent des casquettes sportives ou bien des casquettes Gavroche comme Jennifer Lopez. Ou alors osez, et porter un chapeau a bords très large comme Beyoncé lors de son clip pour le titre « Formation ».

cè:

 

Et bien sûr, dans un style complètement décalé, vous vous souvenez tous du chanteur Pharell Williams qui s’est affiché avec un chapeau très excentrique. Son chapeau le « Montain Hat » crée par Vivienne Westwood, n’est pas le seul que le chanteur aime porter. Vous remarquerez donc que Pharell Williams porte de plus en plus de chapeaux plus classique comme des Fedora.

 

 :

Le headwear est donc dans le monde du hip hop une façon pour les rappeurs d’affirmer leurs styles et leurs personnalités.