Le chapeau dans l’histoire de la musique

Porter un chapeau dans la rue n’est pas ce qu’il y a de plus commun.

Si vous portez un chapeau vous pouvez être sûr que vous ne passerez pas inaperçu.
Vous vous sentirez d’autant plus différents et vous pouvez être sûr que vous ne ressemblerez pas à toute la masse qui vous entoure, bien au contraire. En portant un chapeau quel qu’il soit, vous affirmerez votre style !

Alors pensez bien à ceux qui ont une image à respecter, pour eux se faire connaître et reconnaître est primordial ; oui nous parlons bien des artistes !
Depuis des décennies, le chapeau est en quelque sorte le meilleur ami de l’artiste.


LE ROCK’n’ROLL

Résultat de recherche d'images pour "jimi hendrix chapeau"

C’est dans les années 60 que tout commence. En effet, vous remarquerez que beaucoup de « rockeur », comme on les appelle dans le jargon de la musique, commencent à porter des chapeaux.
Le premier est, et pas des moindres, Jimi Hendrix, grand guitariste. Ce dernier, après avoir porter des bandanas pour éviter d’avoir les cheveux dans les yeux lorsqu’il jouait de
la guitare, a décidé de porter un chapeau à bord long avec des motifs ethniques auxquels il ajoutait des plumes, bijoux en pierres et tant d’autres choses. Il a su affirmer son style particulier qui n’appartient qu’à lui à travers ces chapeaux. De plus, ce n’est pas parce qu’ils font du hard rock, qu’ils ne peuvent pas porter un béret. En effet, Brian Johnson, chanteur du groupe AC/DC, sera toujours photographié avec son béret en tweed.

Après la folie du rock, l’apparition des hippies s’en suit. Dans ces années là, on remarque qu’une chanteuse, du nom de Janis Joplin, commence elle aussi à porter des chapeaux, et elle choisit de porter, pour sa part, des capelines très évasées pour se protéger du soleil lors des festivals.


MUSIQUE POPULAIRE 

 

Le Borsalino et le Fedora ont commencé à devenir populaire grâce au jazz. En effet, le jazz a la particularité d’être un cercle très fermé et si l’on voulait en faire parti, il faut avoir le style et ressembler aux crooner américains. Ce mode de vie est accentué par le port du chapeau Borsalino.
Ce chapeau connaîtra son épopée grâce au roi de la pop, j’ai nommé : Michael Jackson. La star international portait régulièrement ce type de chapeau, que ce soit pour des représentations à la télévision ou dans ces clips, il avait toujours un borsalino en guise de couvre-chef. Ensuite, petit à petit, il a commencé à porter des chapeaux Fedora.

 

 

 

 

 

 

 

Vous remarquerez que ces dernières années, un chanteur de pop-funk, Bruno Mars, qui jusqu’à lors était assimilé à M.J, arbore lui aussi un borsalino, dans ces clips ou encore lors de cérémonies officielles. Cependant, Bruno Mars, préfère porter des tribly. C’est surtout à partir de l’année 2010 que le chapeau Tribly fait son apparition dans le monde de la musique avec le chanteur Charlie Winston, qui porte un tribly délavé et usé, ce qui montre encore plus son style de « vagabond ».

Quant au Fedora, ce chapeau a connu son apothéose grâce à Gene Kelly, grand artiste de la comédie musicale mondialement connue « Singin in the rain ». A l’heure actuelle, le chapeau qui est le plus souvent associé à des artistes c’est le Fedora noir. Ce chapeau est intemporel et se marie avec tout les styles. Que ce soit, Pete Doherty, ex chanteur des Libertines ou bien Theophilus London, chanteur de Hip-Hop, c’est le chapeau qui leur plait et qu’ils aiment arborer.

Nous retrouvons aussi le chapeau de cow boy. D’abord avec le chanteur Johnny Cash qui a su diffuser la country dans le monde entier par son style tout en gardant sur la tête son chapeau de cow boy. Ensuite, Madonna a essayé de porter un chapeau de cow boy, cependant, l’usage que la star en a fait l’en a détourné de sa première utilité. Mais ce détournement n’est pas du tout péjoratif pour le chapeau, puisque celui-ci que portait la star donnait un ton décalé et festif aux tenues.

Résultat de recherche d'images pour "madonna cow boy"

 

 


LE STYLE EXCENTRIQUE Britney Spears n’en fait qu’à sa tête !

 

A la fin des années 90 et au début des années 2000, les femmes de la musique n’en sont pas de mise. En effet, que ce soit Britney Spears, Christina Aguilera et tant d’autres, ont commencé à porter des casquettes de styles gavroches ou bien carrément des casquettes policières dans leurs clips, qui ont depuis la nuit des temps, des connotations sexy.

 

 

 

 

Mais c’est en 2013 que l’on voit, sorti de nul part, Pharell Williams porter avec honneur un chapeau de la célèbre créatrice Vivienne Westwood. Ce chapeau est le « World’s End Moutain Hat », il représente de façon très abstraite une montagne. On peut dire que ce chapeau est pour le mieux très excentrique. C’est le chapeau phare de la star, peu importe où vous verrez Pharell Williams, il portera ce chapeau.

Résultat de recherche d'images pour "pharrell chapeau"

Le chapeau est certes difficile à porter mais beaucoup d’artistes se l’autorise afin de montrer fièrement leur personnalité excentrique comme Jason Kay, chanteur du groupe Jamiroquai, qui n’avait pas de honte à porter des coiffes d’iroquois mais aussi des chapeaux noir XXL avec une énorme calotte.


Le chapeau est un accessoire qui différencie les artistes des gens « normaux », ils osent porter un chapeau et cela leur permet d’affirmer un état d’esprit bien à eux. Mais cela ne change rien au fait que vous pouvez aussi porter un chapeau quel qu’il soit.

Porter un chapeau terminera votre tenue et vous pourrez être fier de porter un chapeau.

Sainte Catherine – La tradition du chapeau coloré

Chaque 25 novembre, la fête de la Sainte Catherine a lieu, l’occasion de revêtir le célèbre chapeau vert et jaune. Mais d’où vient cette tradition et qu’en est-il de sa popularité aujourd’hui?

Sainte Catherine d’Alexandrie

Tout commence avec une femme: Sainte Catherine. Selon la croyance, la jeune femme, convertie au christianisme, aurait toujours refusé de se marier. Fervente croyante, elle avait fait le choix de n’être mariée que spirituellement à Jésus Christ.  A cette époque, l’empereur Maximien, qui persécutait les chrétiens, convoqua ces derniers à une célébrations païenne. Catherine refusa d’y participer et choisit de discuter directement avec l’empereur pour le remettre sur le voie du christianisme.

Fasciné par la beauté et la vivacité d’esprit de la jeune femme, Maximien entama avec elle un débat religieux qu’il ne gagna pas. Pour démontrer que le christianisme n’était pas la religion à adopter, 50 philosophes païens au service de l’empereur discutèrent avec Catherine. Néanmoins, l’effet escompté fut l’inverse: les philosophes, convaincus par les arguments de Catherine, se convertirent au christianisme. Maximien, furieux de son échec, les fit aussitôt brûler avant de demander la jeune femme en mariage. Face à son refus l’empereur l’emprisonna, mais, la jeune femme ne capitulant pas, il la condamna finalement au supplice de la roue.

Au moment de l’exécution de Catherine, la roue se brisa. L’empereur lui laissa en vain une seconde chance de l’épouser, avant de la faire décapiter un 25 novembre. Selon la légende,  ce n’est pas du sang mais du lait qui se serait écoulé de la tête de la jeune femme. Les anges auraient alors enterré son corps sur le Mont Sinaï.

Afficher l'image d'origine

Sainte Catherine portée par les Anges, par Karl Lehmann

Afficher l'image d'origine

 

Cette torture et cette bravoure firent de la jeune femme une figure de courage mais aussi de foi pure, ce qui lui conférera le statut de Sainte et de martyre. Exécutée alors qu’elle était encore vierge, Sainte Catherine occupe une place importante parmi les saintes et deviens par la suite la patronne des célibataires.

Dans les paroisses médiévales, la tradition voulait que la statue de la sainte soit coiffée. Ce travail consistait alors à nettoyer la statue mais aussi à lui changer sa coiffe. A l’époque, ce sont les jeunes filles célibataires qui se chargent de ce travail. Il était également coutume de prier la sainte pour ne pas mourir célibataire. Les jeunes femmes piquait alors une aiguille dans la coiffure de la sainte.

La tradition évolue et les célibataires finissent par se coiffer elles mêmes de chapeaux verts (couleur de l’espoir) et jaune (couleur de la sagesse). Les coiffes étaient confectionnés par les proches de la jeune fille, qui devait la porter toute la journée du 25 novembre.

 

Midinettes d'un atelier parisien habillées pour la Sainte-Catherine

Midinettes d’un atelier parisien habillées pour la Sainte-Catherine

Cette tradition a cependant perdu de son entrain au cours des années. En effet, certaines jeunes femmes la trouvait dans un sens humiliante du fait d’être pointée du doigts comme célibataire. Aujourd’hui, certaines célibataires fêtent toujours la Sainte Catherine et se coiffent du célèbre chapeau. La pression sociale n’étant cependant pas la même qu’à l’époque, la tradition occupe plus une place de loisir que de réel coutume pour encourager le mariage.

Aujourd’hui, on appelle Catherinette une femme qui serait encore célibataire à 25 ans.

Ci dessous, quelques modèles de chapeaux Catherinette que vous pouvez retrouver sur la boutique en ligne Traclet en cliquant sur les liens des images.

 

 

 

Les paille panama, raphia, papier… Quelles différences?

chapeau-panama

Indispensable de l’été, le chapeau de paille se décline dans une multitude de formes et de styles: léger et agréable à porter, c’est le must have de saison qu’il faut à tout prix avoir dans sa garde-robe. Mais quelle paille est faite pour vous? Raphia, papier, panama… Quelles différences entre ces fibres naturelles et comment les reconnaître? On vous explique tout.

La paille papier

Composé de papier fabriqué à partir d’une paille préalablement cuite, le chapeau en papier offre une grande souplesse et une texture douce. Très agréable à porter et malléable, c’est un chapeau au prix très abordable. Pour un style décontracté à petit prix, c’est un bon compromis entre style, budget et confort. On en trouve de nombreux modèles, teints dans toutes les couleurs et décliné dans toutes les formes.

trilby-bolognatrilby-bologna (1)

 

Le raphia

Souple et résistant, le raphia est obtenu à partir des feuilles de palmes du Raphia ruffia. Le tressage est moins fin est plus visible, ce qui lui donne un style parfait pour des vacances décontractées au soleil. Malléable, c’est également une paille peu fragile qui peut donc vous accompagner sans risque en vacances. Un chapeau a privilégier si vous souhaitez un modèle solide, tendance et abordable.

chapeau-tear-porkpie-raffiachapeau-tear-porkpie-raffia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La paille traditionnelle 

Rigide et solide, elle présente une fibre épaisse qui offre une bonne résistance au chapeau. Sa composition ne lui permet cependant pas d’être pliable, on obtient donc un chapeau sans souplesse, mais léger et décontracté pour les beaux jours. La paille naturelle, c’est également le choix d’un style authentique et rustique en toute circonstance. On en trouve des modèles teints, mais vous pouvez la choisir naturelle pour une jolie couleur dorée.

canotier-publicitaire (1)canotier-publicitaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le panama

La crème des chapeaux d’été: élégant et haut de gamme, le panama est une fibre naturelle qui vient de la palme Paja toquilla. Tressé à la main, le plus souvent en Equateur, un chapeau panama est le fruit de longues heures de travail, de patience et d’un réel savoir-faire ancestral. Les panamas sont à entretenir avec soin, du fait de leur composition fragile qui peut facilement casser. Ce sont néanmoins, et sans aucun conteste, les chapeaux de paille qui offrent la plus belle des élégances. Parfois colorés, les panamas sont cependant généralement blanchis.

chapeau-montecristi-jenkins-stetson (1)

 

Vous voila maintenant parés pour choisir le couvre-chef qui vous correspond. Pour trouver le chapeau qu’il vous faut, n’hésitez pas à vous rendre sur la boutique en ligne Traclet pour consulter notre catégorie spéciale panama ainsi que la catégorie chapeaux paille !

 

Cinéma et Littérature: les chapeaux stars

Accessoire de caractère à part entière, le chapeau évoque parfois à lui seul une personnalité. Dans le cinéma ou encore dans la littérature, certains chapeaux sont devenus largement aussi célèbres que l’œuvre qui les a fait connaître. En voici quelques exemples :

Le melon dans Chapeau Melon et Bottes de cuir

Chapeau-melon-et-bottes-de-cuir_portrait_w858

Mais aussi dans Charlie Chaplin

Chaplin, Charlie (Circus, The)_01

Le haut de forme du Chapelier fou 

MadlHatterByTenniel.svg

Le tricorne de Jack Sparrow

Captain-Jack-captain-jack-sparrow-14117613-1242-900

Le chapeau d’Indiana Jones

753119972290548

Bien d’autres encore pourraient être cités et ce quelques soit l’époque étudiée. Plus récemment, on pourrait ainsi penser au célèbre chapeau de paille de Luffy, dans One Piece.

Si tous les personnages présentés ici viennent d’œuvres radicalement différentes, il n’en demeure pas moins un point commun: le chapeau!

Ces quelques exemples, loin d’être exhaustifs, rappellent parfaitement l’importance que peut revêtir le chapeau dans le style. Il ne finalise pas seulement la tenue: il lui donne du caractère, voire, une dimension affective. En effet, il fait entièrement partie du personnage lui même. Généralement, ce dernier ne s’en sépare jamais et le garde ainsi tout au long du déroulement de ses aventures. Le chapeau, c’est donc ce petit plus qui marque facilement les esprits.

En définitive, si vous souhaitez apporter une touche finale à votre tenue et ce « petit plus » qui fait la différence, pensez au chapeau!

Le haut de forme – Un chapeau à l’épreuve du temps

Tout le monde connait le haut de forme, ce fameux chapeau à la calotte haute et aux petits bords. Aujourd’hui délaissé au profit des fedoras et autres formes tendances, le haut de forme traîne histoire derrière lui une longue histoire. Retour sur un modèle qui a laissé son emprunte dans la culture populaire.

De la naissance au succès 

Supposément né en 1797 de la main du mercier John Hetherington, le chapeau haut de forme aurait fait scandale lors de sa découverte. Novateur, son créateur avait eu la bonne idée de se balader ainsi coiffé de son drôle de couvre-chef dans les rues de Londres pour rencontrer le maire. Intrigués, les passants ont finit par créer un remue ménage, ce qui a finalement amené Hetherington a recevoir une amende. Le mercier aurait ainsi attiré l’attention sur sa création qui entraîna une nouvelle mode amenée à évoluer avec les années.

Les origines du haut de forme restent cependant peu précises et cette histoire appartient plus au domaine du folklore qu’à des faits établis.

Dans les années 1810, l’imposant chapeau devient ensuite un symbole de la condition sociale de l’homme bourgeois. On rencontre alors dans les rues les fameux dandy, toujours tiré à quatre épingles en costume trois pièces. Le haut de forme inspire alors le respect et la grandeur, apportant une prestance sans égal à son porteur qui voyait sa silhouette s’allonger. Dans les années 1820, on remarquait alors des calottes aux dimensions démesurées, tout est fait pour impressionner !

En 1850, le prince Albert s’affichera avec le célèbre chapeau et participera grandement à son succès.

La mode dandy des années 1850

Par la suite, le haut de forme sera adopté dans certaines professions et pleinement intégré à l’uniforme, comme pour les policiers ou les facteurs.

Une baisse de popularité 

Pourtant, à partir de 1950, le succès du haut de forme semble s’essouffler. Si on le portait encore pour les cérémonies, le chapeau disparaît petit à petit. Il faut savoir que cette baisse de popularité va de paire avec celle des vêtements comme la redingote et la lavallière. Sans un costume adapté, le haut de forme n’a en effet plus lieu d’être.

On le retrouvera sur la tête de quelques personnes influentes, telles que le politique italien Giuseppe Volpi ou encore François Mitterrand.

mitterrand-au-manoir-du-bon-plaisir-aoc3bbt-1971 (Copier)

François Mitterrand en 1971

Aujourd’hui, le haut de forme reste un chapeau cérémonial, parfois porté lors de mariages. Il est vu comme un chapeau rétro, à porter avec un costume adapté pour un style vintage.

Un chapeau ancré dans la culture populaire

Si le chapeau n’est plus porté comme au XIXème siècle, il n’en reste pas moins inscrit dans notre culture, que ce soit à travers le 7ème art, la littérature ou encore la musique.

Voici une petite liste non exhaustive de personnages fictifs connus:

– Le Chapelier Fou (Alice au Pays des Merveilles)
– Willy Wonka (Charlie et la Chocolaterie)
– Raskolniko (Crimes et Châtiments)
– Le Pingouin (Batman)

Abraham Lincoln est également souvent représenté avec son haut de forme, tout comme le guitariste Slash qui s’est approprié le célèbre chapeau à la grande calotte.

 gt

 De la mode d’hier au tendances actuelles

Après avoir traversé les années et évolué avec la mode, le haut de forme est aujourd’hui prisé pour les grands événements comme les mariages. Pour un look rétro et original, c’est l’accessoire qui fait toute la différence.

Mais on retrouve également le fameux chapeau dans le mouvement steampunk!
Littéralement, on traduit l’expression par « punk à vapeur ». Originaire d’un genre littéraire, le steampunk s’inspire donc de la société industrielle du XXème siècle tout en baignant dans l’anticipation et la science fiction. On retrouve ainsi des influences victoriennes et un esthétisme particulier.  On comprend alors pourquoi le très rétro chapeau haut de forme revient souvent dans la mode vestimentaire qui découle de ce mouvement.

Les chapeaux sont alors déclinés dans toutes sortes de modèles, avec le soucis du détail.

$T2eC16hHJH0FG2hm,G27BSQW6srbzg--60_12 (Copier)

Si vous aussi vous souhaitez adopter l’intemporel haut de forme, nous vous invitons à consulter les modèles de notre boutique en ligne. Vous trouverez des hauts de forme classiques, mais aussi des styles empruntés du steampunk.

Les chapeaux anti-UV – Quelles sont les normes?

differents-typesUV (1)

Vous l’aurez remarqué, la boutique Traclet propose de nombreux chapeaux de soleil à protection anti UV: UPF, SPF etc. Mais que signifient exactement ces normes? Quelle protection pouvons nous espérer avec ce type de couvre-chef? Pour mieux comprendre l’intérêt du chapeau anti UV, voici quelques explications.

Qu’est ce que les UV?

Le soleil émet plusieurs types de rayonnements, mais ici, nous nous intéresserons seulement aux UV. Ces derniers sont invisibles pour l’œil humain et ne procurent pas de sensation de chaleur, ce qui les rend d’autant plus dangereux: on est exposé sans y faire attention.

Les rayons ultraviolets se séparent ainsi en deux catégories: les UVA et les UVB.

Les premiers sont ceux qui pénètrent dans la peau et qui accélèrent alors le vieillissement (rides, taches brunes, dessèchement…). Les UVB, quant à eux, agissent au niveau de l’épiderme et stimule la production de mélanine. Ce sont donc les UVB qui procurent le teint halé qu’on aime tant en été!

Cependant, les UVA et les UVB peuvent provoquer des dommages importants sur la santé, lorsque l’exposition est trop importante. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de protéger votre peau avec des accessoires adaptés: lunettes de soleil, crème solaire et… chapeau. Pour les personnes régulièrement exposées, ils existent également des vêtements qui répondent à des normes de protection contre les UV.

 

Quelles sont les normes?

Il en existent plusieurs, toutes fiables et contrôlées par des organismes.

La certification française FPS (Facteur de Protection Solaire) ou SPF (Sun Protection Factor) ou IP (Indice de protection)

Il s’agit en fait du même indice, qui protège principalement des UVB. On le retrouve sur certains cosmétiques, dont les crèmes solaires, mais aussi dans le textile.

On trouve différents indices, à choisir en fonction de la nature de sa peau et de la protection recherchée. Plus le chiffre est élevé, plus la protection est bonne.

spf-chart

chapeau-stetson-takani

Chapeau de soleil Takani – STETSON – SPF 30+

 

 

La certification internationale UPF (Ultraviolet Protection Factor)

La principale référence internationale que l’on retrouve dans de nombreux pays. La plupart des chapeaux de soleil de la Chapellerie Traclet porte cette homologation.

L’UPF 50+ est l’indice le plus élevé et garantit la meilleure protection possible.

Vous trouverez différents chapeaux avec un indice UPF sur notre site, dont des modèles Tilley, Stetson et Dorfman Pacific.

Sans-titre-1

bob-coton-malindi-dorfman-pacific

Bob coton Malindi – DORFMAN PACIFIC – UPF 50+

casquette-arnold-coton-stetson

Casquette Arnold Coton – STETSON – UPF 40+

 

 

La certification UV Standard 801 

C’est une norme industrielle adoptée par le l’ITAAUVP (International Testing Association for Applied UV Protection).

Elle a la particularité de tester puis certifier la qualité de la protection anti UV des produits textiles dans des conditions extrêmes d’utilisation.

En effet, le tissu est volontairement étiré, mouillé et usé pour prouver sa fiabilité dans des situations météorologiques extrêmes et d’usures qui affectent généralement l’efficacité d’une protection UV. La paille subit elle aussi un traitement spécial afin de faire ses preuves.

capeline-panama-femme

Capeline en Panama Benita – Norme UV standard 801

Bien évidemment, tout chapeau, même sans certification, garantit généralement une meilleure protection que si vous ne portez rien. Tout dépendra de la matière, de l’épaisseur du tissu etc. Sachez cependant que cette protection n’est en rien comparable à celle fournie par des chapeaux agréés. Un tissu basique laisse en effet passer la plus grande partie des rayonnements, vous exposant ainsi au risque d’un coup de soleil inopportun.

Nous vous conseillons donc de choisir votre couvre-chef en fonction de l’usage que vous prévoyez d’en faire. Pour des expositions prolongées et régulières, mieux vaut une bonne protection! Si une casquette suffit pour une marche occasionnelle, mieux vaut opter pour une forme traveller aux bords plus larges, pour une randonnée ou sortie en bateau.

Pour découvrir de nombreux autres modèles, nous vous invitons à consulter notre gamme de chapeaux anti-UV sur la boutique en ligne TracletVous verrez qu’il existe une multitude de couvres-chef à disposant de protection UV et ce dans tout type de formes et matières. 

Qui porte le chapeau Panama ? Politique Célébrités …

       Le panama est un célèbre chapeau de paille d’origine équatorienne. Ce couvre-chef se distingue par sa matière première, issue des feuilles d’un palmier d’Amérique du Sud appelé paja toquilla, ainsi que par son tissage traditionnel à la main. Contrairement à ce que son nom semble indiquer, le panama n’est donc pas du tout originaire de panama mais bien d’équateur.

On le retrouve bien souvent de couleur blanchie, avec un gros nœud dans un style Borsalino. L’explosion du succès du panama ces dernières années a cependant donné naissance à de nombreuses déclinaisons de formes et de couleurs. Favoris dans le monde de la mode, le panama a habillé de nombreuses têtes connues, ce qui a grandement contribué à son succès.

louis marcano

 

Si on retrouve des traces du panama jusqu’en 4000 avant J.C, le grand public découvre réellement ce chapeau tissé en 1855, à l’Exposition Universelle de Paris. Quelques années avant, il avait alors été porté par le Général Luis Marcano en 1831. A cette époque, le panama n’est cependant pas encore reconnu comme tel, on parle simplement de chapeau de paille.

Par la suite, la personnalité la plus connue ayant fait de ce chapeau sa signature est sans doute Theodore Roosevelt. En 1906, ce dernier visite en effet le chantier de construction du Canal du Panama, coiffé d’un chapeau équatorial. Une photo, aujourd’hui célèbre, a été prise et a fait le tour du pays. Les américains, pensant alors que ce chapeau était originaire du panama, l’ont nommé Panama Hat.

 

Théodore-Roosevelt-Panama1

Théodore Roosevelt et son Panama Hat

 

Le Panama commence alors à se populariser. Il est ainsi adopté par des personnalités politiques influentes, telles que Harry S. Truman ou encore Winston Churchill. Le panama devient un accessoire remarqué, porté par de grands hommes lors de leurs apparitions publiques. Accompagné d’un costume assorti, dans une forme Porkpie ou Homburg, le petit couvre-chef commence à se faire remarquer…

churchill

Churchill, le cigare et le Panama!

Harry-truman-in-a-panama-hat

Truman et son panama hat

 

Mais le succès du célèbre chapeau ne s’arrête pas là ! Après les politiciens, ce sont les artistes qui succombent au chapeau tissé. James Coburn, Paul Newman, Lino Ventura, Robert Redford et bien d’autres encore soigneront leur look avec un panama. Le panama est alors le chapeau du gentleman au caractère affirmé. Élégant, on le retrouve sur la tête de nombreux acteurs.

James Coburn, qui adopte lui aussi le look cigare et panama

Paul Newman with hands in pocket next picnic basket in a scene from the film 'The Long, Hot Summer', 1958. (Photo by 20th Century-Fox/Getty Images)

Paul Newman pour le film ‘The Long, Hot Summer’

Robert-Redford-Great-Gatsby-Photo-1974-Hat

Robert Redford dans ‘Great  Gatsby’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, ce sont les people qui sortent le Panama, pour un look à la fois classe et décontracté. De nos jours, le chapeau tissé est devenu mixte et s’accord aussi bien avec un look dandy ou décontracté pour un homme, qu’avec une robe ou un short pour une femme. Le Panama devient alors un chapeau intemporel et un indispensable des beaux jours.

Vous pouvez le choisir dans sa traditionnelle forme Borsalino en coloris ivoire ou dans des teintes plus folles. Vous souhaitez adopter le panama dans une forme plus féminine? Vous le trouverez dans des déclinaison type capeline avec des couleurs plus folles pour l’été.

 

 

chapeau-Kate-Moss-in-Panama-Hat_large

Pour Kate Moss, Panama et robe noire, un bel exemple de tenue habillée pour cet été.

cara delevigne

Panama coloré et chemise décontractée, un look réussi pour Cara Delevigne.

chapeau-Brad-Pitt-in-a-Panama-Hat

Un Panama avec bandeau ton sur ton assorti à la veste pour Brad Pitt.

 

Et vous, adopterez-vous le Panama pour cet été? Plutôt classique ou coloré?

Si vous n’avez pas encore craqué pour ce petit chapeau équatorien tendance, venez faire un tour sur la rubrique panama de la boutique.

Le chapeau : un couvre-chef devenu un accessoire de mode

Béret, Borsalino, chapeau melon ou canotier, le chapeau se décline en de multiples versions et traverse le temps depuis l’Antiquité. Plus qu’un simple couvre-chef, il est aujourd’hui devenu un accessoire de mode.

De l’origine du chapeau

Les premières traces de chapeaux remontent à l’Antiquité. Les Grecs et les esclaves de la Rome Antique en portaient tandis que les pharaons égyptiens posaient le pschent sur leur tête en guise de couronne. Le chapeau a depuis traversé les siècles sous différentes formes et a évolué pour répondre à différents usages. S’il est initialement réservé aux hommes, il commence à être adopté par les femmes à partir du 16e siècle. Le chapeau est alors porté durant les promenades, avec les uniformes militaires, comme un signe de classe sociale ou à l’occasion de cérémonies officielles. Il ne sert au cours des dernières décennies qu’à protéger du soleil ou de la pluie, mais il a continué à se décliner en de nombreuses variantes. Parmi les modèles de chapeaux les plus connus, on peut citer le trilby, la Fédora, le canotier, le haut de forme, le chapeau melon, le Panama, le chapeau de cowboy, le béret, le bob ou encore le sombrero.

Chapeau et mode : une combinaison gagnante

Aujourd’hui, le chapeau ne se contente plus de son simple rôle de couvre-chef. Il est désormais un accessoire de mode qui s’adapte à tous les styles vestimentaires et tous les looks. On le porte en toutes saisons et n’importe quelle boutique spécialisée en propose. Après avoir consulté les horaires d’ouverture et de fermeture des magasins de vêtements, il suffit de se rendre dans l’enseigne de son choix pour en avoir la preuve. Le chapeau ne se porte cependant pas n’importe comment. En été, la capeline en paille ou en tissu, le Panama en paille ou la casquette en tissu sont à privilégier avec une robe légère ou une chemise. En hiver, on optera en revanche pour la Fédora ou le Borsalino, de préférence de couleur sombre, que l’on associera avec des tenues casual.

Chapeau – D’où vient-il?

Le nom propre Chapeau vient du mot latin Caput qui signifie « tête ».

Cependant, son usage est encore plus lointain: officiellement, la naissance du chapeau remonte à l’Antiquité. Mais, le couvre chef provient sûrement d’une époque encore plus lointaine, à savoir… la préhistoire! Comme à l’époque aucun écrit n’existait nous n’avons cependant rien pour confirmer ou infirmer cette hypothèse, seulement de simples suppositions.

Nous prenons donc comme point de départ l’époque de l’Antiquité qui a vu la naissance des premiers vrais galurins: le pétase porté par le dieu Hermès, mais aussi le pilot, chapeau des esclaves affranchis de l’époque.

Man_pilos_Louvre_jpg

Man Pilos – Louvre

hermes-figure-de-pierre

Hermès – Figure de pierre

 

Au début de la création du couvre-chef, on utilisait principalement les chapeaux pour se prémunir des contraintes de la météo, les jours de soleil mais aussi de pluie, neige ou vent.

Ensuite avec le temps, les chapeaux deviennent des accessoires de mode répandus, de sorte que dès la fin du XIVème siècle, la profession de chapelier est réglementée et les corporations de chapeliers voient le jour. Le dernier syndicat des Chapeliers a été dissout depuis maintenant 10 ans et les Chapeliers, pour beaucoup d’entre eux, font partie maintenant de la Fédération Nationale de l’Habillement (FNH).

L’histoire récente du XXème siècle montre pléthore de formes et de styles, notamment pour les chapeaux hommes mais aussi pour les dames à l’époque. Les femmes ont l’avantage de changer de nombreuses fois de tenues et donc de chapeaux dans une même journée en fonction de leurs occupations. A l’inverse, les chapeaux pour hommes sont souvent choisis en fonction de leur statut social.

La coutume veut que les hommes se découvrent de leurs chapeaux en signe de respect et d’humilité auprès des femmes, ainsi que lors de la rentré dans une église.

Depuis l’après guerre, cela a bien changé et le chapeau n’est plus fonction du statut social, il dépend désormais des styles de chacun et des courants de mode.

Notre Chapellerie va rechercher des couvres chef chez de nombreuses grandes maisons tel que Stetson, Borsalino, Bailey, Guerra, Kangol mais aussi des plus petites comme la Manufacture de Beret, Le Béret Français, Le Drapo pour vous présenter ce qu’il y a de mieux en terme de formes, de styles et de matières.