La casquette de Marin

Image

La célèbre casquette de marin, un accessoire élégant qui compose la tenue de rigueur dans ce corps de l’armée.

A l’époque, dans la marine, la coiffure de grande tenue pour les officiers mariniers était le bicorne. Trop imposant, ce dernier a cependant été supprimé puis remplacé durant la Seconde Guerre Mondiale pas la casquette. Plus petite, plus pratique et tout aussi élégante, c’est désormais le couvre-chef de référence.

On en trouvait alors de deux couleurs: 
La coiffe blanche, pour l’été et dans les zones d’outre-mer
La coiffe bleue pour la période hivernale, supprimée dans les années 80
Sachant que ces casquettes sont réservées pour les officiers, à l’inverse des bachis de moussaillons (sur la photo ci-dessus)

A savoir: La forme marin se retrouve également dans les casquettes de voituriers, avec une visière brillante.

De nos jours, la casquette de marin a largement été démocratisée et se porte également comme accessoire de mode. On trouve cependant encore dans les chapelleries des répliques doublées en satin pour les marins professionnels. Si certains modèles respectent la forme traditionnelle, d’autres ont vu le jour pour répondre aux tendances modes. Changement de coloris, de matière, de motifs… On ne garde que la forme pour proposer des modèles portables par tous à l’arrivée des beaux jours.

Indémodable, la casquette de marin apporte cette petite touche à la fois tendance et rétro qui fait toute la différence d’une tenue. Portée aussi bien par les hommes que par les femmes, la casquette marine accessoirise rapidement un look estival en rajoutant ce petit côté grand large qui plait tant.

Comment la porter ? A sa taille pour commencer, cela va de soi et c’est le premier point à prendre en compte. Une casquette marin trop grande vous tombera de manière peu élégante sur les sourcils. Trop petite, la démarcation de la visière vous laissera une marque indésirable au niveau du front. On la choisit donc à sa taille.

Ensuite, choisissez le style et la couleur. Vous pouvez opter pour une réplique des véritables casquettes de marin, blanches ou bleues avec les galons décoratifs. Cependant, si vous souhaitez un modèle moins voyant et passe partout, partez sur un modèle en tissu ou coton qui reste neutre au niveau des couleurs et des motifs. On trouve de nombreux modèles à porter aussi bien avec un look féminin que masculin. A l’instar de la gavroche, la casquette marin apporte cette touche d’originalité qui fera tout le caractère d’une tenue d’été.

Enfin, pour la porter agréablement en été, préférez des matières légères et confortables. Rien de plus désagréable qu’un couvre-chef qui vous tient trop chaud ou vous fait transpirer.

Pour trouver l’inspiration, voici quelques modèles:
Vous pouvez les retrouver sur la boutique en ligne Traclet en cliquant sur les liens des images. N’hésitez pas à visiter également notre catégorie casquettes marin. 

 

Casquette baseball – La tendance américaine

Véritable tendance mode sortie tout droit des Etats Unis, la casquette de baseball est devenue une pièce à part entière de l’habillement sportswear américain. Plus sportives, modernes et radicalement différentes des casquettes dites « classiques » (brooklyn, hatteras, gavroche…) elles offrent un style urbain qui s’impose de plus en plus dans les tendances actuelles. Si l’usage fait qu’on les appelle toutes « casquettes snapback », il faut savoir que plusieurs déclinaisons de casquettes américaine existent et qu’elles ont toutes leurs particularités. Pour mieux vous y retrouver, voici un résumé des principaux styles à connaître:

La casquette baseball (ou trucker)
Véritable légende, il s’agit de la première casquette américaine traditionnelle. Munie d’une visière courbée et rigide, c’est l’accessoire de référence de nombreux américains. Portée à l’origine par les joueurs de baseball, on la retrouve également sur la têtes de nombreux travailleurs ruraux, telles que les employés de fermes ou encore les camionneurs (d’où l’appellation « trucker »).  Avec son filet sur l’arrière, c’est un modèle vintage à souhait et LA casquette de référence des amateurs de baseball. Il s’agit là de la casquette qui était alors la plus rependue aux Etats-Unis, même si les nouvelles tendances tendent à gagner petit à petit du terrain. On en trouve désormais avec une visière plate.

 

 

 

 

 

 

 

 

la casquette fitted
La casquette fitted, c’est le renouveau des modèles américains de casquettes baseball Apparue au début du 20ème siècle aux Etats Unis, la casquette fitted est par définition une casquette taillée et donc non ajustable: il faut connaître votre tour de tête et choisir votre modèle avec précision. Créée à l’origine pour les joueurs de baseball dans les années 50, cette forme rencontre un tel succès qu’elle devient une véritable tendance mode. Pourquoi cette popularité? Tout simplement parce que le baseball est un sport national hautement populaire, tout comme la tenue qui l’accompagne (et donc la fameuse casquette!) mais aussi parce que cette nouvelle forme apporte un souffle de jeunesse dans le monde des casquettes, jusque là plus sages et traditionnelles (souvenez vous des casquettes hatteras par exemple, rien à voir). Aujourd’hui, la fitted est l’une des référence phare de la marque New Era qui collabore sur ses modèles avec différentes équipes de baseball.

Etant donné que ces modèles sont taillés au centimètre près, ici pas de possibilité de réglage à l’arrière. Un modèle adapté pour ceux qui connaissent donc précisément leur taille.

 

 

 

 

 

 

 

 

La snapback
Aujourd’hui, l’usage fait qu’on utilise le terme snapback pour pratiquement toutes les casquettes américaines, la snapback est pourtant une forme bien à part et non un terme générique de « casquette ». La très célèbre snapback arrive donc après les fitted, pour répondre à un certain soucis de confort et de simplicité: ne plus s’embêter à choisir sa taille. Certains joueurs de baseball lancent alors la tendance de la casquette désormais ajustable, une bénédiction pour tous ceux qui ne trouvaient jamais fitted à leur taille. Le principe? Une attache en plastique sur l’arrière, munie de différentes pressions pour régler la taille. Le terme snapback se rapporte donc directement à cette attache (snap) qu’il faut clipper pour ajuster.

Là encore, le phénomène dépasse les terrains de baseball. Dans les années 80, les modèles snapback sont adoptés par de nombreux rappeurs qui les popularisent d’autant plus auprès du grand public. La casquette snapback devient alors le nec plus ultra de l’époque. Aujourd’hui encore, cette forme connait un véritable engouement avec des marques qui rivalisent d’originalité (et parfois même de provocation, toujours politiquement correct) dans leur désign.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La strapback
Il s’agit tout simplement d’une déclinaison de la snapback, avec cette fois ci une lanière réglable en tissu ou en cuir. Ce nouvel ajustement permet de régler la taille de manière d’autant plus précise puisqu’on ne dépend plus de l’écart prédéfini des pressions. Là encore, il existe une très grande variété de modèles, déclinés par les plus grandes marques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Casquette 5 panels
Comme son nom l’indique, la 5 panels est un modèle de casquette composé de 5 empiècements avec une visière plate ainsi qu’une attache snapback ou strapback. Il s’agit là d’une forme qui rencontre de plus en plus de succès auprès du grand public et des tendances modes. Reprise par de nombreuses marques, elle offre un style moderne urbain qui s’impose comme une nouvelle référence dans le monde des casquettes américaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les marques références: New Era bien sur, mais aussi Cayler&Sons, 47 Brand, Mitchell and Ness, Unkut et bien d’autres.

Et donc quel forme choisir? A vous de voir en fonction de vos préférences bien sur. Les fitted perdent cependant en popularité au profit des modèles réglables qui offrent davantage de confort et de sécurité pour ceux qui ignorent leur taille exacte de tour de tête. Lorsque vous commandez sur Internet, vous ne prenez donc pas de risque en optant pour des modèles types snapback et strapback. Il existe cependant tellement de déclinaisons qu’il est absolument impossible de ne pas trouver LE modèle qui trouvera grâce à vos yeux.

Le chapeau de remise des diplômes

chapeau-ecole-de-commerce-laurea-tocco-dr-hut

La célèbre coiffe de diplômé, ici le modèle chapeau école de Commerce

Synonyme de réussite et de fierté, ce petit couvre chef si particulier est chargé de symbolique .
La coiffe de diplômé, également appelée Mortarboard, est ainsi composé de trois parties:

–  la partie rigide, c’est le haut du chapeau qui se présente sous une forme carrée aplatie
–  la partie souple, qui constitue en quelque sorte la calotte
–  le pompon

Le chapeau de diplômé fait l’objet d’une tradition particulière et se porte d’une certaine manière. Il se fixe ainsi sur la tête et et se porte légèrement penché sous le poids du pompon. Avant la remise de diplômes, le pompon se dispose à droite et c’est seulement une fois diplômés que les étudiants le font basculer à gauche.

Vient ensuite le célèbre lancé de chapeau: une fois promus, tous les étudiants jettent à l’unisson leur chapeau en l’air.

Particulièrement ancrée dans la tradition américaine, la cérémonie de remise des diplômes est de plus en plus fréquente en France. Dans certaines grandes écoles, ce rite de passage a ainsi été adopté car jugé particulièrement émouvant et valorisant pour les jeunes étudiants.

Et si vous aussi vous souhaitez adopter ou offrir ce petit chapeau symbolique, nous vous invitons à découvrir nos chapeaux de diplômés sur notre boutique Traclet.

Le chapeau Fez

L’histoire du Fez est longue et souvent associé au Moyen Orient et à l’Afrique du nord.

Cependant, contrairement a une idée reçue, le fez (en arabe : فأس / fās) ou tarbouche (en arabe : طربوش / ṭarbūš) est un couvre-chef masculin en feutre souvent de couleur rouge.
Cette coiffe dispose ainsi d’une forme de cône tronqué, orné d’un gland noir fixé sur le dessus. Le fez serait originaire de Grèce, il aurait ensuite été adopté par de nombreux groupes ethniques et religieux dans l’Empire Ottoman du xixe siècle. Le nom Fez provient par ailleurs de la ville marocaine éponyme Fez.

Au Maroc cependant, le Fez est un symbole de nationalisme et il est historiquement connu comme ayant été porté en tant que symbole de protestation pendant l’occupation Française. Il est maintenant associé à la Cour Royale Marocaine. Le roi du Maroc, la garde royale, les ministres et les employés du palais portent tous des Fezs et sont les seuls à le faire.

Les Marocains produisaient la teinture de ces chapeaux, qui est issue des baies rouges. La popularité du chapeau Fez a décliné, à la manière du haut de forme en France. Actuellement, il est surtout porté pour les cérémonies ou dans certains Palais.

 

chapeau-fez-bordeaux

Chapeau Fez bordeaux, modèle disponible sur la boutique en ligne Traclet.

La casquette sous toutes ses formes

La casquette fait partie de ces couvre-chef qui ont ont connus leurs moments de gloire et qui reviennent de plus en plus à la mode aujourd’hui en remplacement des chapeaux comme les formes Fedora. En effet, la casquette a su s’imposer dans la mode au même titre que la cravate, la ceinture ou encore la montre… . C’est pourquoi un petit point culture sur ses différentes déclinaisons et ses origines s’imposait.

A l’évidence, l’ancêtre de la casquette tel que nous la connaissons aujourd’hui trouve son origine dans le béret et le képi. La casquette voit ses premiers jours dans la mode au début du XIXe siècle et, était principalement utilisée en tant qu’uniforme de travail, notamment pour les chauffeurs, concierges, chefs de train, ou encore les gardes de sécurité. C’est pourquoi elle était à l’époque directement inspirée des uniformes militaires et notamment de leurs képis.

Casquette Militaire

Képi militaire

Habituellement, la casquette est également associée aux hommes de la classe ouvrière, qui la portaient de façon quotidienne et notamment dans le nord de l’Europe. Dans les années 1920-1930, la casquette 8 cotes en tissu à bouton central est quasi universelle. La casquette est un couvre- chef des ouvriers du Front Populaire caractérisé par les images de sorties d’usines. Par la suite, elle fut très largement adoptée par les écoliers et étudiants en tant que signe distinctif de leur appartenance à un collège ou encore une équipe … et ce dans plusieurs pays comme l’Angleterre, l’Allemagne ou encore la Belgique.

                        Casquette ouvrierCasquette huit point

A cette même époque, aux Etats Unis, la casquette forme Baseball devient un objet de la vie quotidienne, puisqu’elle est présente dans ce sport et chaque équipe en possède une.
A sa création, la casquette ne comportait pas de visière. actuellement, elle dispose d’une large visière et de 8 pans. Babe Ruth le joueur des Yankees de New York a été l’une des égéries de cette forme de casquette et à très largement contribué à sa diffusion auprès du public.
Aux Etats Unis, lors de la construction des buildings les casquettes formes hatteras se développent. Ces casquettes sont mise en valeur par la photo de Bettman/Corbis 1932. Cette forme se présente avec 8 cotes et une basque ce qui donne un effet moins plat.

Pause déjeuner lors de la construction d'un building

Photo de Bettmann / Corbis en 1932

Aujourd’hui la casquette revient à la mode et on peut la porter sous différente forme et matière; il existe tellement de déclinaison possible qu’il en est presque impossible d’en trouver qui ne nous corresponde pas. En voici donc les formes les plus connues :

Casquette Plate

Casquette forme Plate

Casquette bombée (patchwork)

Casquette bombée (patchwork)

Casquette forme haterras

Casquette forme haterras

Casquette Gavroche

Casquette Gavroche

 

 

Casquette - visière

Casquette – visière

 

Le Canotier – Le chapeau de paille ovale

Le canotier tel que nous le connaissons, provient en fait de l’arawak canaoa signifiant canot; et de l’espagnol canoa signifiant petit bateau. Ce couvre chef, est un chapeau de paille de forme ovale à fond et bords plat, qui a tout d’abord été porté par les hommes puis par les femmes, et a été mis à la mode par les fervents du canotage, d’où son nom à la fin du XIXe siècle.

De 1860 jusque dans les années 1930, ce couvre-chef a été le chapeau masculin par excellence. Durant cette période, il a été un des symboles de l’insouciance, de la joie de vivre, comme nous le montre notamment Renoir avec son célèbre tableau intitulé Le déjeuner des canotiers. 

Pierre-Auguste_Renoir_-_Luncheon_of_the_Boating_Party_-_Google_Art_Project (Copier)

A Paris, les premiers canots à voile font leur apparition au début du XIXe siècle, et la police en autorise la circulation sous certaines conditions bien entendu. Le canot devient alors un divertissement, ramer est devenu un plaisir tout comme s’encanailler dans les différentes guinguettes et autres lieux de plaisance de cette époque. A cette époque, les canotiers parisiens ne veulent pas rester en « bourgeois » pour conduire leur bateau, et c’est donc pour cela qu’ils adoptent alors un costume qui s’inspire de celui des matelots, et de leur chapeau réglementaire de l’époque.

Son succès a aussi été démocratisé par l’intermédiaire de Maurice Chevalier (1888-1972) un des artistes les plus populaires du Music Hall français dans les années folles, ainsi qu’un acteur reconnu dans les années 30 à Hollywood. Comme on peut le voir sur cette photographie, la façon de le porter était codifiée, la mode voulait à l’époque qu’on le porte penché sur l’avant, et incliné avec « désinvolture » sur l’oreille.

Annex - Chevalier, Maurice_NRFPT_01 (Copier)

C’est dans les dernières années du XIXe siècle que ce chapeau fut adopté par les femmes, lorsqu’elles entreprirent de faire du sport, et notamment le cyclisme, et leurs permettaient d’affirmer leur statut social. Là aussi le canotier eu une égérie, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de Gabrielle Chanel (1883-1971) autrement appelée : Coco Chanel; elle porta ce chapeau en réaction aux couvre-chefs très garnis des femmes de l’époque.
C’est à ce moment que la forme du canotier, qui était jusqu’à présent invariable, connu quelques modifications dans ses dimensions selon les tendances de la mode: plus ou moins étroit, plus ou moins haut.

coco-chanel (Copier)

Le canotier est aujourd’hui porté en de nombreuses circonstances, comme notamment les animations ou concerts de jazz, les fêtes champêtre, les rencontres de collectionneurs de voitures anciennes, et bien évidemment dans les films retraçant cette période comme dans Gatsby le magnifique …

Gatsby-et-sa-voiture (Copier)

Un nouvel arrivant … le Casque Urbain

Un nouveau produit est en train de faire son entrée dans le marché du chapeau. En effet, Stetson et Abus, deux spécialistes dans leurs domaines respectifs, se sont mis pour l’occasion en partenariat afin de mettre au jour un nouveau produit prometteur : le Casque Urbain.

chapeau_01707 (Copier)

Stetson, est une marque de chapeau qui c’est fait connaître grâce à ses chapeaux de cow-boy : souvent en feutre avec de larges bords afin d’en protéger le porteur du soleil. Ce premier couvre-chef de la marque, c’est notamment fait connaître par une tournée de Buffalo Bill. Depuis, Stetson est devenu une des marques incontournables dans le marché du chapeau.
Abus, est quant à elle une entreprise qui voit le jour en 1924, et qui a commencée par la fabrication de cadenas; c’est par la suite qu’elle diversifiée dans la sécurité avec des antivols vélo/moto/bateau, détecteurs de fumée, serrures … Elle est depuis sa création devenue un leader de son marché.

Allier la beauté et la sécurité, c’est l’enjeux qui a été entrepris par les deux entreprises, et qui s’est réalisé par la conception de ce produit.
Ce casque répond donc de manière très stricte aux normes de sécurité en vigueur actuelles. En effet, le Dayton Cycling Helmet est construit en 100% polystyrène, et réponds aux différentes normes comme :
– La norme concernant les équipements de protection personnelle 89/686/EWG
– La En 1078 – norme pour les casques de vélos, les utilisateurs de skateboard et de rollers
– La TÜV Rheinland LGA Products GmbH, N.B.0197, TillystraBe 2, D-90431 Nürnberg
Pour résumer c’est la « Deutch qualitate« .
Stetson, a donc repris la conception du casque à partir de ce stade, afin de lui donner cet aspect unique et très tendance. Il a donc utilisé un revêtement en tissu rayé bleu pour en recouvrir le casque (composé de 84% de lin et de 16% de soie) , et lui apporter ses petites touches personnelles, qui lui confèrent un certain prestige. On pourra donc en apprécier les parties en cuir disposées sur les lanières ainsi que la mousse disposée à l’intérieur afin d’assurer à l’utilisateur un confort maximal. Ce casque comprend également des parties réglables afin qu’il soit parfaitement adapté à votre tête.

Le Dayton Cycling Helmet est adapté pour les activités sportives comme le skateboard, le vélo ou encore le roller. C’est le produit parfait pour se distinguer tout en conservant son utilité première : la sécurité.

chapeau_01701 (Copier) chapeau_01703 (Copier)

Le Bob, un chapeau hyper-branché ?

Qui aurait parié que le Bob, ou encore de son vrai nom, le Bucket Hat deviendrait un accessoire de mode hyper-branché ?

Commençons par un petit point de culture générale; l’origine du terme Bob provient d’un sobriquet donné par les soldats français aux soldats américains (qui furent les premiers à porter ce couvre-chef), les Roberts, dont le diminutif est … Bob.
A la base, ce chapeau a été conçut dans un seul soucis de praticité. En effet, il a tout d’abord été utilisé dans les années 1940 par les soldats, afin de pouvoir se protéger la tête du soleil dans le désert; mais aussi par les pilotes de planeurs, puisque ce chapeau offre l’avantage de non seulement se protéger du soleil, mais aussi de conserver une très bonne visibilité, contrairement à une visière classique, qui quant à elle va au contraire légèrement gêner la vision.

C’est pourquoi ce petit chapeau rond et mou, était généralement fabriqué en toile avec de grands bords, afin de se protéger du soleil; de pouvoir conserver une bonne visibilité et de pouvoir le ranger n’importe où. Après la seconde guerre mondiale, ce chapeau est passé de mode, pour ne pas dire devenu complètement « ringard » … jusqu’à maintenant. Il a en effet été revisité par de nombreuses marques et a été adopté par le style « de la rue » avec le streetwear et le skatewear. Le Bob gagne doucement mais surement le monde de la mode, et ce ne serait pas la première fois qu’un produit dit « has been » devienne incontournable.

La récente tendance à toujours chercher à se démarquer des autres, a été un facteur de développement du Bob, et de nombreuses personnalités se sont mises à porter le Bob, comme notamment Justin Beiber qui a joué sur la scène du Festival Coachella en 2014 avec le rappeur Chance The Rapper en portant un bucket hat sur la tête. Ce qui a permis par ailleurs à la marque Neff d’être en rupture de stock sur ce produit. Mais il y a eu avant cela quelques chanteurs comme Tupac, Pharrell Williams, mais aussi des acteurs comme Johnny Depp dans Las Vegas Parano qui ont également adoptés ce chapeau.

Bref, il se pourrait bien que le Bob sorte du lot, et devienne de plus un plus, un accessoire branché et indispensable à l’été.

980485-sd-580x0-11672343-raoul-duke-dans-las-vegas-parano

484660121-830x1024

Chapeau chinois

Un chapeau chinois est un chapeau à large bord conique souvent tissé à partir de plantes séchées et utilisé par les paysans en extrême Orient et en Asie du Sud-Est.
Actuellement, il est fait aussi à partir de jonc, paille fini ou bambou.
Il permet de se protéger du soleil et de la pluie pendant les travaux des champs.
On l’appelle sûrement chapeau chinois parce qu’il a été vu pour la première fois par les occidentaux en Chine. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement qu’il en soit originaire.